top of page

Flash info


Vous le savez (cf. notre communiqué du 08 juin 2024) notre commune a été victime le samedi 08 juin vers 13h de l’entrée illégale de gens du voyage à l’espace Pierre Brémard par effraction.

Ceux-ci de façon vindicative ont tout d’abord forcé des nézellois à déplacer leurs voitures car celles-ci étaient stationnées devant le portail de l’entrée de l’espace Pierre Brémard. Entrée fermée à clés avec cadenas et chaînes suite à l’instauration de notre périmètre de sécurité autour de notre salle polyvalente menaçant de s’effondrer et qui est actuellement fermée au public.

Sous la menace des gens du voyage, ces jeunes nézellois ont obtempéré afin d’éviter que la situation ne s’enflamme. Je les remercie pour leur sang-froid. Très rapidement les gens du voyage avec pinces, scies et outils ont sectionné cadenas et chaînes et ont forcé le portail de l’espace Pierre Brémard pour rentrer à l’intérieur de l’enceinte. Quelques mètres plus loin la présence de blocs de béton étaient censés leur faire barrage mais ils les ont contournés en sectionnant et en dégradant la clôture attenante du terrain de basket afin d’accéder au terrain de foot et une vingtaine de caravanes s’y sont alors installées rapidement sous les yeux médusés des familles et jeunes nézellois choqués par ces actes malveillants.

Prévenu, j’ai immédiatement alerté la gendarmerie et me suis rendu sur place.  Escorté par les gendarmes je suis allé à leur rencontre pour leur faire part de mon indignation face à leur comportement vindicatif envers nos jeunes, face aux dégradations qu’ils avaient causées, et que je trouvais inadmissible leur occupation illicite car ils privaient les nézellois de l’utilisation de l’espace Pierre Brémard qui leur est prioritairement réservé.

Enfin, je leur ai rappelé que conformément au schéma directeur des aires d’accueil des gens du voyage mis en place par l’État, notre intercommunalité avait fait sa part en créant une aire d’accueil pour les gens du voyage de 25 places à Flins et que par conséquent je me rapprocherais de la présidente de notre CU GPSEO et de notre sous-préfet afin qu’ils y soient placés.

Après quoi j’ai sollicité notre sous-préfet pour lui demander son appui dans cette affaire. Il n’a pas tardé à nous venir en aide et lundi 10 juin il a immédiatement pris un arrêté à destination des gens du voyage en les mettant en demeure de quitter les lieux dans un délai de 24 heures, tout en précisant qu’en cas de non-respect de cet arrêté ils s’exposaient à une évacuation forcée par les forces de l’ordre.

Suite à cela les gens du voyage ont présenté le mardi 11 juin un recours devant le tribunal administratif pour contester l’arrêté du sous-préfet. Ce recours a été jugé le 13 juin au tribunal, soit deux jours après. 

Au vu de nos arguments : Cette intrusion s’est accompagnée de dégradations, cette installation portait atteinte à la fois à la salubrité (raccordement sans droit à une bouche d’incendie, absence d’installation sanitaire, absence de convention pour le ramassage des ordures ménagères) à la sécurité (branchement électrique sauvage présentant un danger et à la tranquillité publique) le juge nous a donné raison en prononçant l’expulsion du terrain pour le lundi 17 juin.

Le lundi midi les gens du voyage étaient partis. Leur occupation illicite aura donc duré une semaine.

Dans cette période troublée, il me semblait important de vous faire savoir que je n’ai rien lâché dans cette affaire. Qu’il ne s’est pas passé un jour de cette semaine où je n’ai été en boucle courte avec notre sous-préfecture. Je voudrais en votre nom remercier très chaleureusement notre sous-préfet Jean Louis AMAT qui nous a apporté un soutien sans faille pour préserver notre sécurité et notre tranquillité. 

 

Dominique TURPIN

Votre maire dévoué

175 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

J.O 2024

Je vous prie de trouver joint, le flyer des J.O 2024, recensant les difficultés prévisibles sur le département des Yvelines

コメント


bottom of page